Alors que le prochain James Bond, Skyfall, est en plein tournage, La Taupe nous entraine dans le MI6 des années 70. Autant dire que les agents secrets sont ici à mille lieues de 007. Si Bond incarne le fantasme de l’agent secret, George Smiley est lui un brin plus réaliste. Oubliez Q et ses armes fantaisistes ou les méchants russes excentriques… Ici pas de pistolet d’or ou d’hommes de main à la mâchoire d’acier mais des agents aux allures de cadres qui ne quittent jamais leur bureau et leur attaché-case. George Smiley fait partie des hauts gradés du cirque (surnom donné au MI6 en raison de sa localisation au Cambridge Circus). Alors qu’il vient tout juste de prendre sa retraite, le gouvernement fait appel à lui pour démasquer une taupe soviétique au sein même de son ancien service.

Adapté du best-seller de John le Carré paru en 1974 (ses romans L’espion qui venait du froid, The Constant Gardener, ou Le tailleur de Panama ont également été portés à l’écran), La Taupe fut également transposé à la radio et sur le petit écran en 1979 dans une série de sept épisodes avec Alec Guiness dans le rôle de Smiley. Dans la version de Tomas Alfredson (Morse), c’est l’acteur caméléon Gary Oldman qui se glisse dans les complets gris de l’espion. Antithèse de James Bond, l’acteur britannique incarne un agent secret aussi réservé qu’impassible mais non dépourvu du flegme british dont use et abuse son collègue 007. Une dose de rationnel (John le Carré a travaillé pour le MI6 durant la guerre froide) qui permet à ce nouveau film d’espionnage de renouer avec la tradition du genre. Celui-ci est excellemment illustré dans une scène de pur suspens où Benedict Cumberbatch doit voler un dossier aux archives du Cirque. Le héros de la série Sherlock (bientôt dans Bilbo le Hobbit) est génial dans la peau de Peter Guillam, chef du service des « chasseurs de scalps » et allié de Smiley qui effectue les missions que ce dernier lui confie. On apprécie également le retour de Mark Strong aux choses sérieuses après quelques disgressions blockbusteriennes malheureuses (Green Lantern, et bientôt John Carter).

Lire la suite…

Auteur : Chroniques d’une Cinéphile

Synopsis : 1973. La guerre froide empoisonne toujours les relations internationales. Les services secrets britanniques sont, comme ceux des autres pays, en alerte maximum. Suite à une mission ratée en Hongrie, le patron du MI6 se retrouve sur la touche avec son fidèle lieutenant, George Smiley.
Pourtant, Smiley est bientôt secrètement réengagé sur l’injonction du gouvernement, qui craint que le service n’ait été infiltré par un agent double soviétique. Epaulé par le jeune agent Peter Guillam, Smiley tente de débusquer la taupe, mais il est bientôt rattrapé par ses anciens liens avec un redoutable espion russe, Karla. Alors que l’identité de la taupe reste une énigme, Ricki Tarr, un agent de terrain en mission d’infiltration en Turquie, tombe amoureux d’une femme mariée, Irina, qui prétend posséder des informations cruciales. Parallèlement, Smiley apprend que son ancien chef a réduit la liste des suspects à cinq noms : l’ambitieux Percy Alleline, Bill Haydon, le charmeur, Roy Bland, qui jusqu’ici, a toujours fait preuve de loyauté, le très zélé Toby Esterhase… et Smiley lui-même.
Dans un climat de suspicion, de manipulation et de chasse à l’homme, tous se retrouvent à jouer un jeu dangereux qui peut leur coûter la vie et précipiter le monde dans le chaos. Les réponses se cachent au-delà des limites de chacun…
Casting : Gary Oldman, Mark Strong, John Hurt, …
Réalisateur : Tomas Alfredson
Sortie cinéma : 8 février 2012

La Taupe – Bande Annonce #1 [VOST|HD]