Présentée en ouverture de la Semaine de la Critique au dernier Festival de Cannes, la projection de La guerre est déclarée s’est terminée par une standing ovation de dix minutes. Depuis mai, le film a notamment reçu le Grand Prix du Festival de Cabourg et le Prix du Jury, du Public, et des blogueurs au Festival Paris Cinéma.

Après le thème de la rupture dans La reine des pommes (2009), Valérie Donzelli a choisi une histoire de couple confronté à la maladie, pour sa seconde réalisation. Dans La guerre est déclarée, Roméo et Juliette découvrent que leur bébé, Adam, est atteint d’un cancer du cerveau. Ils vont alors mener le combat de leur vie pour sauver leur enfant. Le thème plutôt tragique laissait présager un film triste et lacrymal. Sur les écrans, on assiste à l’exact opposé. Le principe de base de Valérie Donzelli est simple : transformer le négatif en positif. Car l’histoire de Roméo et Juliette, c’est avant tout celle des deux interprètes principaux. Comme leurs personnages, Valérie Donzelli et Jérémie Elkaïm furent en couple durant de nombreuses années et eurent un enfant qui tomba gravement malade. Leur fils s’en sortira mais pas leur histoire. Difficile de ne pas considérer alors La guerre est déclarée comme un film autobiographique, mais la réalisatrice est catégorique, elle n’a fait que s’en inspirer. Peu importe, malgré la gravité du sujet, elle délivre un drame aux couleurs pop qui ne sombre jamais dans le pathos. On rit même beaucoup avec ce jeune couple dynamique qui prend la vie comme elle vient, et ne baisse jamais les bras. Ce qui ne les tue pas, les rend plus fort.

Lire la suite…

Auteur : Chroniques d’une Cinéphile

Synopsis : Un couple, Roméo et Juliette. Un enfant, Adam. Un combat, la maladie. Et surtout, une grande histoire d’amour, la leur…
Casting : Valérie Donzelli, Jérémie Elkaïm, César Desseix, …
Réalisateur : Valérie Donzelli
Sortie cinéma : 31 août 2011