Steve Carell continue d’explorer sa fibre dramatique. Après le mélancolique Little Miss Sunshine, on le retrouve dans la peau d’un quadra abandonné par son épouse à trois semaines de la fin du monde. Cette rupture inattendue lui permet de rencontrer sa jeune et jolie voisine Penny avec qui il prend la route. Lui pour retrouver son amour de jeunesse et elle, ses parents.

Pour sa première réalisation, la scénariste Lorene Scafaria (Une nuit à New York) a imaginé une comédie romantique sur fond d’armageddon. Une bonne idée qui n’en est finalement pas vraiment une. Keira Knightley et Steve Carell formant un couple sans charme et des plus improbables (les acteurs ne semblent pas y croire eux-mêmes) tandis que l’intrigue au début charmante tourne vite à la mièvrerie. En matière de fin du monde, on préférera un blockbuster basique (2012, Armageddon) ou un drame extrême mais assumé (Melancholia). Ou au moins plus de réalisme.

Lire la suite…

Auteur : Chroniques d’une Cinéphile

Synopsis : Que feriez-vous si la fin du monde arrivait dans 3 semaines ?
C’est la question que toute l’humanité est obligée de se poser après la découverte d’un astéroïde se dirigeant tout droit vers notre planète. Certains continuent leur routine quotidienne, d’autres s’autorisent tous les excès, toutes les folies. Dodge est quant à lui nouvellement célibataire, sa femme ayant décidée que finalement, elle préférait encore affronter la fin du monde sans son mari. Il décide alors de partir à la recherche de son amour de jeunesse, qu’il n’a pas vu depuis 25 ans. Mais sa rencontre avec Penny risque de bouleverser tous ses plans.
Casting : Steve Carell, Keira Knightley, Melanie Lynskey, …
Réalisateur : Lorene Scafaria
Sortie cinéma : 8 août 2012

Jusqu’à ce que la fin du monde nous sépare – Bande Annonce #1 [VOST|HD]