Le détachement : dans le film, c’est une distance que les professeurs tentent de mettre entre eux et leurs élèves violents et démotivés afin de ne pas sombrer dans la folie ou la dépression. Henry Barthes (Adrien Brody) est un adepte de la méthode mais deux jeunes filles en détresse viennent tout bouleverser : Meredith (Betty Kaye, le propre fille du réalisateur), artiste torturée qui adore la photo et Erica, prostituée qu’il recueille (interprétée par Sami Gayle, cette dernière est le personnage le plus attachant du film. La jeune actrice est une véritable Natalie Portman en devenir. Elle a en tout cas le même charme insolent que la comédienne à ses débuts dans Léon).

Après le racisme avec American History X (1998) et l’avortement avec Lake of Fire (2006), Tony Kaye aborde un autre thème social, celui de l’éducation. Avec Detachment, le réalisateur met à jour l’échec de la loi américaine votée en 2001 (sous la présidence de George W. Bush) : « No child left behind ».

Lire la suite…

Auteur : Chroniques d’une Cinéphile

Synopsis : Henry Barthes est un professeur remplaçant. Il est assigné pendant trois semaines dans un lycée difficile de la banlieue new-yorkaise. Lui qui s’efforce de toujours prendre ses distances va voir sa vie bouleversée par son passage dans cet établissement.
Casting : Adrien Brody, Marcia Gay Harden, James Caan, …
Réalisateur : Tony Kaye
Sortie cinéma : 1 février 2012

Detachement – Bande Annonce #1 [VOST|HD]