Après Mirror Mirror de Tarsem Singh qui apparemment ne vaut que pour son incroyable défilé de costumes, Blanche Neige est déjà de retour au cinéma. Seulement dans Blanche Neige et le chasseur, la jeune princesse est loin de ses préoccuper de sa toilette ou même du prince charmant. Emprisonnée durant sept ans par Ravenna sa belle-mère, elle parvient à s’échapper avant que la diabolique souveraine ne tente de s’en débarrasser. Le mercenaire chargé de la ramener au château se rallie à elle afin de l’aider à soulever une armée et chasser l’illégitime reine du royaume. Relecture du conte des frères Grimm (1812), la Blanche Neige de Rupert Sanders (venu de la pub) tient plus de Jeanne d’Arc que de la demoiselle en détresse. Le concept est osé mais ne va malheureusement pas au bout de son idée.

Plus sexué que Mirror Mirror, Blanche Neige et le chasseur est toutefois encore trop chaste. Pourtant ça ne manque pas de tension sexuelle. Entre Charlize Theron, déesse maléfique mais déesse tout de même, et les regards brûlants échangés entre Kristen Stewart et Chris Hemsworth (on comprend pourquoi les rumeurs voulaient que Robert Pattinson soit jaloux), le film aurait pu être bien plus sexy. Dommage que Rupert Sanders étouffe cette évidente alchimie sous une avalanche de scènes bien pensantes. Le réalisateur aurait pu nous éviter tous ces longs moments passés à s’émerveiller devant une soi-disante splendide forêt alors que les images de synthèse de cette séquence sont d’une laideur absolue. Nous, ce qu’on voulait, c’est voir Blanche Neige et le chasseur chevaucher jusqu’au château, glaive à la main sur l’épique musique de James Newton Howard. Finalement on y arrive. Mais deux heures d’attente pour une scène d’une dizaine de minutes où Kristen Stewart nous met trois coups d’épée dans le vent, c’en est trop. Le final, non seulement connu d’avance, est décevant.

Lire la suite…

Auteur : Chroniques d’une Cinéphile

Synopsis : Dans des temps immémoriaux où la magie, les fées et les nains étaient monnaie courante, naquit un jour l’unique enfant d’un bon roi et de son épouse chérie : une fille aux lèvres rouge sang, à la chevelure noire comme l’ébène et à la peau blanche comme neige. Et voilà précisément où l’histoire que vous croyiez connaître prend fin et où la nouvelle adaptation épique et envoutante de ce célèbre conte des frères Grimm débute. Notre héroïne, dont la beauté vient entacher la suprématie de l’orgueilleuse Reine Ravenna et déclencher son courroux, n’a plus rien d’une damoiselle en détresse, et la cruelle marâtre en quête de jeunesse éternelle ignore que sa seule et unique rivale a été formée à l’art de la guerre par le chasseur qu’elle avait elle-même envoyé pour la capturer. Alliant leurs forces, Blanche-Neige et le chasseur vont fomenter une rébellion et lever une armée pour reconquérir le royaume de Tabor et libérer son peuple du joug de l’impitoyable Ravenna.
Casting : Kristen Stewart, Chris Hemsworth, Charlize Theron, …
Réalisateur : Rupert Sanders
Sortie cinéma : 13 juin 2012

Blanche Neige et le Chasseur – Bande Annonce #2 [VOST|HD]