« Transformers sur un bateau… ». Ça aurait très bien pu être le titre de Battleship. L’armée de terre est remplacée par l’armée de mer et le héros tête brulée revient désormais au sexy Taylor Kitsch. Trop boy next door pour jouer au marin, Shia Labeouf roule désormais sa bosse du côté du ciné indé. Certains se moquent qu’un jeu Hasbro fasse l’objet d’une adaptation mais c’est vite oublié que les Transformers en sont un aussi (pire, des transpositions du « Monopoly » et du « Ouija » sont prévues).

A l’instar des aventures de ces derniers sur grand écran, Battleship sorte l’artillerie lourde en matière d’effets spéciaux. Dommage que ce touché-coulé géant adopte un scénario tout aussi creux. Que des extraterrestres tentent de détruire la Terre, certes. Une fois n’est pas coutume. On loue même leurs nombreuses caractéristiques humaines qui peuvent amener à questionner notre seule présence dans l’univers. Mais contrairement à des blockbusters remplis d’aliens jouissifs tels qu’Independance Day ou La guerre des mondes, Battleship n’est qu’une succession d’affrontements indirects matérialisés sous la forme de jets de bombes. La scène d’introduction qui met en scène une improbable histoire de vol de burito est finalement la meilleure du film.

Lire la suite…

Auteur : Chroniques d’une Cinéphile

Synopsis : Océan Pacifique… Au large d’Hawaï, l’US Navy déploie toute sa puissance. Mais bientôt, une forme étrange et menaçante émerge à la surface des eaux, suivie par des dizaines d’autres dotées d’une puissance de destruction inimaginable.
Qui sont-ils ? Que faisaient-ils, cachés depuis si longtemps au fond de l’océan ?
A bord de l’USS John Paul Jones, le jeune officier Hopper, l’Amiral Shane, le sous-officier Raikes vont découvrir que l’océan n’est pas toujours aussi pacifique qu’il y paraît.
La bataille pour sauver notre planète débute en mer.
Casting : Alexander Skarsgård, Liam Neeson, Brooklyn Decker, …
Réalisateur : Peter Berg
Sortie cinéma : 11 avril 2012

Battleship – Bande Annonce #4 [VOST|HD]